Qui est Kaoru ISHIKAWA ?

      Aucun commentaire sur Qui est Kaoru ISHIKAWA ?

 

Kaoru Ishikawa (13 Juillet 1915 – 16 Avril 1989) était un professeur d’université Japonais, très connu pour son apport dans le domaine de la qualité, notamment le diagramme en arête de poisson et les cercles de qualité.

 

A 24 ans, Ishikawa obtient son diplôme d’ingénieur auprès de l’université de Tokyo en chimie appliquée.  Il débute sa carrière en tant qu’officier technique naval avant de rejoindre la Nissan Liquid Fuel Company de 1941 à 1947.

Ensuite commence pour Kaoru Ishikawa une carrière de professeur à l’université de Tokyo, qu’il alternera avec des fonctions à la tête de la Masuchi Institute of Technology.

 

En parallèle, Ishikawa rejoint la JUSE (Japanese Union of Scientists and Engineers) afin de compléter les groupes de travail sur la qualité.

A travers la JUSE, Ishikawa militera pour l’invitation d’Edwards Deming et de Joseph Juran, personnages dont il sera un vecteur essentiel du développement de leurs idées à travers le Japon.

 

En 1962 Ishikawa invente le concept de Cercles de Qualité (Quality Circles), toujours en conjonction avec le JUSE.

Cette mise en place provient d’une expérience tendant à démontrer que l’implication des ouvriers « terrain » (Gemba) est essentielle pour le développement de la qualité.

Ainsi, les cercles de qualité se proposent de regrouper différentes personnes e différents départements afin de travailler sur un objectif d’amélioration commun (le partage des idées et des expériences devant amener très rapidement une solution concrète à un problème spécifique).

Au démarrage de son expérience, seule la Nippon Telephone & Telegraph participera d’emblée (cette dernière étant l’une des pionnières dans le domaine de la qualité au Japon, voir la fiche sur Genichi Taguchi). Ensuite, face au succès obtenus, de nombreuses sociétés Japonaises rejoindront le mouvement des cercles de qualité.

 

A cette époque, Ishikawa publie deux ouvrages (« QC Circle Koryo » et « How to operate quality circle activities »).

 

Dès cette époque, Ishikawa prend une dimension internationale.

Ses efforts de promotion de la qualité dépassent largement les frontières du Japon.

Ainsi, il publie un ouvrage fondamental en qualité : « The Guide to Quality Control ».

(Publié en France sous « La gestion de la Qualité »).

Cet ouvrage est jugé fondamental car il reprend les 7 outils de base du qualiticien (7 Quality Control tools) et, d’après Ishikawa, permettent de régler 95% des problèmes rencontrés :

  1. Diagramme de Pareto
  2. Diagramme de Cause à Effet (diagramme en arrête de poisson, diagramme d’Ishikawa)
  3. Histogramme
  4. Carte de contrôle
  5. Diagramme en nuage de point (diagramme de corrélation, scatter plot diagram)
  6. Graphiques simples du genre run charts
  7. Les feuilles de relevés (tally sheets, check sheets)

 

C’est en 1982 que Kaoru Ishikawa finalise sont fameux diagramme en arrête de poisson (appelé aussi diagramme d’Ishikawa, ou diagramme de cause à effet) qui permet de déterminer la cause profonde d’un problème à travers ses symptômes (un symptôme étant le lien entre une cause profonde et un effet/une conséquence).

 

 

Ishikawa s’éteindra en 1989 après avoir été fait « trésor national Japonais » par l’Empereur (tout comme Edwards Deming) et avoir reçu de nombreuses distinctions (notamment de la part de l’ASQ – American Society for Quality).

https://3dc.asso-web.com/27+kaoru-ishikawa.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.