Pourquoi faut-il toujours laver vos vêtements neufs avant de les porter ?


Même si vous avez hâte de porter vos nouveaux vêtements, il est préférable de les laver en amont si vous voulez vous débarrasser des substances chimiques contenues dans les textiles neufs du prêt-à-porter. Alors que les soldes d’été ont débuté mercredi 15 juillet, on vous explique pourquoi il faut être patient et laver vos vêtements neufs avant de les porter. En effet, mettre des vêtements neufs sans les laver au préalable présente des risques. Ainsi, les fashion victims ne sont pas victimes que de la mode, elles risquent aussi d’être victimes d’allergies et d’irritations cutanées. En cause, le Nickel, le Chrome 6 ou la Benzidine présents dans les vêtements neufs. L’ANSES, l’Agence nationale de sécurité sanitaire, a enquêté sur les substances chimiques présentes dans les habits et les chaussures du prêt-à-porter. L’Agence a recensé une vingtaine de familles de produits suspects, que l’on utilise lors du transport des marchandises ou encore pour leur conservation et leur entretien. Or ces produits ont la réputation d’être irritants. Mais les choses ne sont évidemment pas systématiques, et certains produits peuvent avoir des effets variables en fonction de la personne qui les porte. Souvent, il n’y a même aucun effet particulier, mais il est clair qu’il y a là une source de problèmes sanitaires contre laquelle il n’y a qu’une solution : laver les vêtements neufs avant de les enfiler, surtout si les vêtements en question se portent à même la peau.
Substances suspectées d’être des perturbateurs endocriniens L’étude menée par l’ANSES a permis de montrer que ces substances, que contiennent les vêtements neufs, disparaissent après un premier lavage. Or, certaines comme les Nonylphénols (et certains de leurs dérivés) sont suspectées de provoquer des dermatites et d’être des perturbateurs endocriniens. Il vaut donc mieux s’en débarrasser avec un simple lavage, qui devra se faire dans le respect des consignes du fabricant. Si l’on vous dit de laver à 30 degrés, lavez à 30 degrés. Sur les chaussures, l’ANSES a recensé une cinquantaine de familles de produits potentiellement problématiques. L’un d’entre eux revient fréquemment : le Chrome 6.
Brûlures, démangeaisons et plaques rouges
Ce composé chimique issu du chrome peut provoquer des brûlures, des démangeaisons et occasionner l’apparition de plaques rouges. Contre ce dernier, il n’y a pas grand-chose à faire, sinon tenter d’en savoir plus la composition du produit, sachant qu’en la matière, le Chrome 6 n’est pas la seule substance chimique dont il faille se méfier. Il y en a d’autres, parmi lesquelles le Nickel, présent dans les parties métalliques des chaussures comme les boucles de sandales ou les œillets à lacets, ou les teintures noires, que l’on retrouve dans les chaussures en cuir, en synthétique ou en caoutchouc. Celles-ci sont potentiellement allergènes.
Outre les substances chimiques, en période d’épidémie, on ne sait jamais qui a touché ses vêtements dans le magasin avant que nous ne les achetiez, laver ses vêtements neufs apparaît donc encore plus indispensable.
https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/soldes-2020-pourquoi-faut-il-toujours-laver-vos-vetements-neufs-avant-de-les-porter-7800671757


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *