Huile d’olive – Composition, bienfaits et utilisation.

Carte d’identité de l’huile d’olive
Nom commun de l’huile végétale : Olive
Arbre producteur : Olivier
Nom botanique : Olea europaea var. europea
Précision : sous l’espèce « Olea europea », on peut essentiellement trouver 3 sous-espèces : var. europea (étudiée dans cette fiche) qui est sa forme cultivée, puis var. silvestris Brot. et var. africana qui en sont une forme sauvage.
Famille botanique : Oléacées
Origine (pays où l’huile végétale est cultivée) : Espagne, Grèce, Italie, Sud de la France, Tunisie.
Partie de la plante extraite : Fruit (pulpe des olives)
Potentiel oxydatif : Peu sensible
Moyenne de prix : 7 à 30 euros / litre.
Précisions : les tarifs de l’huile d’olive sont très variables selon sa qualité et son origine. Depuis 2015, les ravages liés à la bactérie Xylella fastidiosa (en Italie)ainsi que la sécheresse en Espagne ont fait grimper les tarifs de l’huile d’olive.
L’huile d’olive bénéficie d’une histoire très ancienne ! Pour preuve, l’olivier est le premier arbre mentionné dans la bible. Cette huile est tellement célèbre que nous lui devons l’étymologie des huiles. En effet, le terme « Olea », désignant l’huile en général, tire son origine du mot « olive » (le fruit). Quant aux racines géographiques de l’olivier, les botanistes ne sont pas unanimes. Certains le croient originaire d’Asie après avoir transité par l’Égypte, pour finalement conquérir l’ensemble du pourtour méditerranéen. Quoi qu’il en soit, l’olivier a, depuis, été introduit avec succès dans des régions bénéficiant du même type de climat : Californie du Sud, Afrique du Sud, Australie, Mexique, Brésil et même Japon.
Propriétés organoleptiques de l’huile d’olive
Les particularités botaniques et organoleptiques sont susceptibles d’évoluer en fonction des conditions de production (pays, ensoleillement, production biologique etc.).
Couleur : Limpide, couleur jaune ou verte
Odeur : Fruitée
Texture : Fluide
Goût : Fruité
A noter : le goût à la fois doux et délicatement fruité de l’une des plus célèbres huiles d’olive : celle d’Aix-en-Provence.
Composition de l’huile d’olive
La composition de l’huile végétale est fortement influencée par les conditions de production. Pour s’assurer de sa qualité, il est recommandé de sélectionner une huile vierge extra, obtenue par pression à froid, idéalement d’origine biologique.
Pour en savoir plus sur les qualités nutritionnelles (types de vitamines, notion d’acides gras insaturés, saturés et trans), consultez le guide pratique des huiles végétales.
Composition en acides gras
AG mono insaturés : 55 à 83 % oléique (Omega9)
AG poly insaturés : 3,5 à 21 % linoléique et gamma-linolénique (Omega6), 1 % alpha linolénique (oméga 3) AG saturés : 7,5 % à 20 % palmitique, 2 à 12 % stéarique, 0,5 % arachidique.
Autres constituants actifs
Vitamines : E, D, K, provitamine A Autres constituants : polyphénols, squalène, phytostérols, chlorophylle, sélénium
Modes d’utilisation de l’huile d’olive Application cutanée
Onction, massage, application locale, bain (pour cet usage, l’huile végétale doit être mélangée à un tensio-actif tel que : gel douche, savon liquide). Association possible avec les huiles essentielles. Consulter le guide des huiles essentielles.
Utilisation nutritionnelle
Remarque
Ce document distingue les utilisations cutanées et nutritionnelles de l’huile végétale en fonction des bienfaits recherchés. Néanmoins, dans certains cas, l’absorption d’une huile végétale par voie orale peut influer sur l’amélioration d’affections dermatologiques. De même, il est possible de s’interroger sur l’efficacité d’une huile végétale utilisée par voie cutanée sur une pathologie physique induite par un déséquilibre psycho-émotionnel ou nerveux.
Aspect cosmétique de l’huile d’olive
L’huile d’olive doit ses qualités à sa haute teneur en acides gras mono insaturés et à sa richesse en polyphénols. D’innombrables études ont démontré les effets anti-oxydants, anti-inflammatoires et anti-cancer des polyphénols.
Bienfaits principaux
Sur le plan cosmétique (en usage cutané)
• Emolliente
• Antioxydante
• Nourrissante
• Régénérante
• Adoucissante et apaisante cutanée.
Autres bienfaits
• Cicatrisante
Utilisations et synergies de l’huile végétale d’olive Les utilisations sont listées par ordre alphabétique.
Indications cutanées (peau, cheveux, ongles)
• Acné
• Brûlure légère
• Cheveux colorés
• Cicatrice légère
• Cuir chevelu asséché ou irrité
• Dartre
• Démaquillage
• Dessèchement (mains, corps, cheveux, ongles)
• Eczéma
• Gerçure
• Irritation cutanée
• Ongles cassants, cuticules
• Rides
• Psoriasis
• Vergetures
Astuce pratique
En usage cutané, il est possible de rendre l’huile d’olive encore plus pénétrante en l’associant à une huile végétale telle que noisette, sésame ou macadamia.
Formule pour mains abîmées
Tremper les mains dans le mélange suivant :
• huile d’olive (2/3)
• jus de citron (1/3)
Mélange réutilisable.
Mode de conservation : au réfrigérateur.
Durée de conservation : 5 jours dans un récipient hermétique.
Formule pour ongles cassants
Appliquer sur les ongles le mélange suivant, à l’aide d’un pinceau :
• Huile d’olive (50%)
• Huile de ricin (50%)
Mode de conservation : à l’abri de la chaleur et de la lumière.
Durée de conservation : se référer à la date de péremption indiquée sur la bouteille.
Formule pour liniment oléo-calcaire
Mélanger dans un récipient de 200ml :
• 100ml d’eau de chaux (disponible en pharmacie)
• 100ml d’huile d’olive
• Secouer pendant 1mn.
A utiliser comme démaquillant pour le visage et pour nettoyer les fesses de bébé.
Mode de conservation : dans un endroit sec, à l’abri de la chaleur et de la lumière.
Durée de conservation : 6 mois.
https://www.passeportsante.net/huiles-vegetales-g152/Fiche.aspx?doc=huile-olive

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *