Journée mondiale sans tabac 2020 : protéger les jeunes

Le 31 mai 2020, l’OMS et les défenseurs de la santé publique du monde entier se réuniront pour célébrer la Journée mondiale sans tabac. Cette campagne mondiale met l’accent sur les réalisations et les progrès accomplis tout au long de l’année pour instaurer un monde sans tabac. La journée de cette année se penche sur la protection des jeunes générations, avec pour thème principal « Protéger les jeunes contre les manipulations de l’industrie et les empêcher de consommer du tabac et de la nicotine ». L’intérêt de plus en plus important accordé par l’industrie du tabac aux jeunes, un marché émergent et vulnérable pour ses produits dépendogènes, constitue un problème urgent et un défi pour les responsables de la lutte antitabac de tous les pays. Selon les données de 2015, 17 % des jeunes de 15 à 24 ans fument dans le monde. Dans la Région européenne, 11,5 % des filles et 13,8 % des garçons âgés de 13 à 15 ans sont des consommateurs de tabac. Bien que cette proportion diminue au fil des ans grâce aux efforts phénoménaux déployés par les acteurs de la lutte antitabac, la protection de ces groupes vulnérables nécessite davantage d’efforts. D’ailleurs, et ce n’est pas un secret pour l’industrie du tabac, toute personne commençant à fumer avant le début de la vingtaine est non seulement plus susceptible de devenir dépendante, mais peut également s’avérer moins capable de contrôler son tabagisme en vieillissant. L’industrie vend délibérément une dépendance mortelle aux jeunes, et avec la protection de la jeunesse comme thème central de la Journée mondiale sans tabac 2020, le 31 mai est l’occasion de présenter les meilleures pratiques pour contrer ces efforts. Comment l’industrie du tabac cible les jeunes Dans ses efforts pour manipuler les jeunes, l’industrie du tabac a embelli ses produits afin de les rendre plus attrayants pour des groupes démographiques spécifiques, notamment avec leur emballage ou en faisant usage de la stratégie de marque. Ceci est particulièrement évident dans l’énorme intérêt suscité récemment par les cigarettes électroniques et les produits de tabac chauffés. L’une des innovations les plus importantes de l’industrie concerne ses stratégies de marketing. Quel que soit le secteur concerné, la publicité s’effectue de plus en plus en ligne, et l’industrie du tabac ne fait pas exception à cet égard : les fabricants de tabac se tournent de plus en plus vers les médias sociaux pour commercialiser leurs dangereux produits. Ces pratiques contournent souvent la réglementation traditionnelle sur la publicité et la promotion du tabac, étant donné que le placement des produits du tabac n’est pas considéré comme une publicité, mais est plutôt subrepticement intégré dans d’autres contenus de médias sociaux. Ce problème est particulièrement préoccupant dans le cas des jeunes femmes et des filles qui constituent une cible privilégiée pour l’exposition aux influenceurs. La Journée mondiale sans tabac 2020 sera l’occasion de montrer comment il est possible de responsabiliser les jeunes afin qu’ils prennent en main leur santé et rejettent la dépendance au tabac. La Journée mondiale sans tabac appelle également les acteurs de la lutte antitabac à protéger ces groupes dans le cadre de campagnes et d’interventions menées à tous les niveaux de la société, à renforcer la résistance de la prochaine génération de jeunes face au tabagisme, et à évoluer progressivement vers un avenir sans tabac.
https://www.euro.who.int/fr/media-centre/events/events/2020/05/world-no-tobacco-day-2020-protecting-youth

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *