Ecrire sans faute mais avec du sens

      Aucun commentaire sur Ecrire sans faute mais avec du sens

« L’ordre n’a pas d’improtncae », une phrase érigée sur le toit d’un immeuble comme un manifeste à la communication. De nombreux textes circulent sur la toile, démontrant que l’ordre des lettres n’a pas d’importance pour le tire, il suffit en effet que les premières et dernières lettres de chaque mot soit à la bonne place pour que, inconsciemment, notre cerveau les remette dans le bon ordre. Lecture globale. Survol de la dyslexie au profit du sens. Pied de nez à la sacro-sainte orthographe avec laquelle on nous bassine les oreilles (et les dictées) depuis notre plus jeune âge. Certes, pour lire un texte dans le désordre, il a quand même fallu l’apprendre correctement. Et il est plus évident de traverser le désert pour rejoindre une fille. Quoique, il y a là une touche sensuelle non dérangeante. Les lapsus révèlent la poésie des mots.

Les maladresses enfantines font sourire. Or le vocabulaire oral d’un enfant est beaucoup plus large que sa capacité d’écriture. Il trouvera même étrange la façon dont s’écrit un mot faisant pourtant partie de son bagage lexical courant. L’histoire qu’il a envie de nous raconter nécessite-t-elle d’être censurée par un Bic rouge ?

J’aime la langue française pour la richesse de ses mots. Il y a souvent de la nostalgie d’antan derrière une lettre ou un accent en trop. Etudier l’orthographe, c’est comme ouvrir un vortex temporel. On peut remonter les époques et suivre l’évolution humaine. La grammaire organise, complexifie, nous fait voyager entre les mots d’une même phrase. Elle nous invite à nous questionner. Elle est parfois capricieuse et ringarde. J’aime les mots et, je l’avoue, j’écris bien plus avec leur ses qu’avec des règles apprises par cœur. Je fais partie des gens qui n’ont pas peur de l’orthographe (j’hésite seulement et toujours lorsqu’il s’agit d’écrire « en temps que » ou « en tant que ». Et donc, machinalement je relève les tournures erronées dans les courriers qui me sent adressés, les lettres manquantes dans les dossiers à relire et surtout celles

En top dans les publicités. On nous demande à nous, communicateurs, d’avoir une orthographe irréprochable. Nos responsables se permettront de critiquer toute erreur publiée, qu’ils n’ont pas remarquée mais qu’un lecteur leur a prétentieusement reprochée .Cela ne fait pas sérieux d’écrire avec des fautes. Les recruteurs jetteront votre curriculum vitae directement à la poubelle pour une coquille ou une ponctuation de travers. Vous remerciez peut-être l’ordinateur et son correcteur automatique ? Ne vous fiez pas spontanément à la proposition du traitement de texte : il n’a d’yeux que pour les mots, très peu pour les sens général de la phrase. Alors oui, pour gagner puis conserver un emploi aujourd’hui, l’orthographe est jugée par la société comme un critère de qualité. Que vous soyez compétent ou non. Si vous s’avez écrire, on vous gardera ou moins pour ça.

Est-ce pour autant un marqueur indispensable la communication ? Une liste de courses à faire, même écrite sans faute, ne partage pas grand-chose d’autre Un mode d’emploi explique son utilisation, mais

Ne range pas parmi la grande littérature. Un tag reste un tag, avec un ou sans rature. L’orthographe évite les quiproquos, rassure les consommateurs et distingue les psychorigides. Quant à l’émotion, cela ne la concerne-t-elle pas ? Si, peut-être dans le choix des mots qui animent un journal intime. Cette pratique d’écriture solitaire est touchante tant par l’authenticité de ses propos que par les fautes qui s’accumulent entre les larmes et les dessins. Car elles sont autant d’indicateurs de l’état dans lequel la personne écrivait.

Si vous n’êtes pas professeur de français, et quand bien même vous pourriez outrepasser votre déformation professionnelle, promettez-moi de faire un effort la prochaine fois que vous lirez un texte. Surmontez l’orthographe pour en apprécier le sens.

52 remèdes à l’incommunication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *